Gwent Open #7 – Résumé


Le Gwent Open #7, dernier tournoi de l'année sur le vieux Gwent, est arrivé ! Une fois de plus, huit joueurs vont se battre pour un morceau des 25 000 dollars de cashprize et une place au prochain Gwent Challenger, qui se déroulera sur un jeu d'ici-là devenu bien différent...

Beaucoup de têtes familières sont au rendez-vous, avec le retour de FreddybabesGamekingAdzikov et - cela surprend-il qui que ce soit ? - Tailbot, mais également de joueurs plus récents en la présence de Nujwk et kacper322. Enfin, nous avons également deux nouvelles têtes en la présence de kams134 et de radu.andrada, qui est la toute première joueuse de Gwent à apparaître dans un tournoi officiel.

 

 

Nujwk et radu.andrada se sont qualifiés via le tournoi de qualification du mois dernier, tandis que les six autres ont gagné leur place en arrivant dans le top 6 de la dernière saison du Pro Ladder.

Vous pourrez suivre le tournoi sur les streams Twitch et YouTube officiels. Pas de recast sur Gwent France ce week-end, mais vous pouvez également suivre le tournoi chez un certain Ultraman.

Le tournoi commence avec le retour du roi, GameKing, qui doit affronter kacper322. L'affiche qui suit est sans doute la plus impressionnante du jour : pour la deuxième fois d'affilée, Adzikov doit affronter son compatriote Tailbot, tandis que Freddy devra affronter Nujwk. Enfin, les nouvelles têtes se départageront entre elles dans un premier temps, puisque radu.andrada est opposée à Kams134.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

La rencontre commence sur les chapeaux de roues, kacper décidant de partir avec Alchimie, qui est le deck ciblé par la line-up de GameKing. Le Polonais inverse le coinflip avec Rainfarn mais subit ensuite un retour de karma avec un Novice de Vicovaro qui lui montre deux Onguents, ce qui le force à abandonner le round 1 et le contrôle de la partie à GameKing.

Ce dernier se met naturellement à bleed, mais le Polonais y résiste, bannissant Corail avec Mandragore pour empêcher Renouveau et préservant Triss: Télékinésie et Vilgefortz pour le round 3, ce qui lui assure la victoire.

Le même scénario se reproduit dans l'autre sens entre Foltest et la Reine des Arachas : Gameking est bully hors du round 1 après avoir joué son spy, mais résiste au 2-0 malgré un gigantesque écart de 50 points créé par kacper avec ShaniStennis et les Chevaliers Rédaniens qui le force à jouer Ambroisie et son leader. Mais l'Autrichien arrive sur un round 3 à 2 cartes avec le Phoenix et une dévoration en main. Kacper n'arrivant pas à trouver Dijkstra avec Le Dernier Voeu, l'Autrichien égalise.

Kacper tente de nouveau sa chance avec Foltest face à l'Eithné Shupe de Gameking et gagne le round 1 assez facilement. Les deux joueurs arrivent au round 3 avec six cartes et deux gold en main chacun, mais pas d'Échop pour l'Autrichien. Ce dernier crée Malena avec Isengrim: Brigand puis isole Vaedermakar à 5 points sur une ligne avec une merveilleuse Brigade Vrihedd, empêchant kacper de jouer sa potion et le forçant à jouer Shani pour un Chevalier Rédanien plutôt que Stennis, ce qui lui permet de gagner aux points.

Avec Brouver Swap, Kacper passe à +2 avec un gros opener reposant sur les Élites des Montagnes Bleues et Sheldon Skaggs, GameKing n’ayant pas réussi à accéder à ses Vétérans. Il ne parvient pas non plus à piocher Corail, et comme pour retourner le couteau dans la plaie, le Polonais aligne un Igni à 22 avec une brigade. Le deck assez original qui voit les premières apparitions de Geralt de Riv, Xavier Morann et Ele’yas en tournoi l’emporte largement.

Le dernier match-up est difficile à décider : d'un côté, Vétérans est vulnérable aux engines de Foltest ; de l'autre, la version de kacper utilise des Chasseurs de Sorcières qui ne font rien aux unités non boostées. Finalement, la chance qui avait abandonné GameKing à la partie précédente revient vers lui, kacper étant trahi par Dijkstra qui ne fait que 14 points.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Adzikov espère contrer Greatswords avec son Dagon Sabbath mais tombe au contraire contre un deck de contrôle, qui ne fait qu'une bouchée du Général de la Chasse. Lorsque Tailbot lâche le R2, Adzikov joue intelligemment Miruna, puis le spy, puis une Poussée d'Adrénaline sur Imlerith: Sabbat afin de voler une unité tenace à 13 points.

Adzikov retient son Clair de Lune un maximum de temps et joue les Compagnons d’Iris au dernier moment, ce qui lui permet, avec un peu de réussite, d’échanger une Mandragore inutile contre un Nid de Monstres… et le match finit sur une égalité !

Le rematch commence… exactement de la même façon, l’effet de surprise en moins. Tailbot prend le round 1 grâce à un Blême into Nekurat qui fait très mal à Adzikov, puis le bleed jusqu’à écarter la menace de Sabbat. Adzikov passe à -1 pour jouer sa tenacité sur une unité à 16 points, mais n’a tout simplement pas assez de points pour gagner.

Tailbot enchaîne avec ses nouveaux nains contre Alchimie. Adzikov se retrouve avec deux Onguents en main et spy pour bait le pass puis joue Triss: Télékinésie pour gagner le round 1. Il drypass au round 2, pariant que Tailbot ne bannira pas son leader pour le brûler avec Vilgefortz et le rejouer avec Cahir. Pari gagnant pour Adzikov… mais Tailbot profite du long round pour setup un Sihil monstrueux, qui lui fait gagner la partie.

Tailbot est enfin forcé de jouer sa Reine des Arachas, qui était target par Adzikov. Le match contre Alchimie est malheureusement joué d’avance étant donné qu'en plus de la présence de Sweers et de Mandragore, Tailbot n’arrive pas à piocher ses Nekkers. Le Polonais sait qu’il est bloqué et tente tant bien que mal de produire de la value sans ses Ciri: Nova miniatures. Tailbot refuse d’abandonner et arrive au round 3 avec 2 cartes de moins en main, mais une Mandragore sur son dernier Nekker a raison de sa résolution.

Dans le match suivant, sans surprise, Tailbot est poussé hors du round 1 par une double Compression de ses Nekkers. Adzikov topdeck Ithlinne au round 2 pour tuer le Nekker monté au dessus de 9 points avec deux Foudre d’Alzur. Tailbot ne peut rien faire.

Le dernier match était peut-être le seul dans lequel Tailbot avait une chance, mais le Polonais perd une de ses seules échappatoires, sinon la seule, en n’ouvrant pas par Double croix d’Alzur pour un Guerrier Nekker à 11 points qui aurait battu le Sabbat à 5 points. Adzikov prend le round 1, renforce son Sabbath avec Mandragore et a le temps de faire des dégâts énormes avant qu’il ne tombe, forçant l’utilisation d’Ambroisie et d’un nombre de Nekkers. Tailbot arrive au round 3 avec un seul Nekker restant, et Adzikov parvient à piocher son Nid de Monstres pour réactiver sa Miruna à 70 points, ce qui lui permet de l’emporter après un reverse sweep modérément intéressant.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

La rencontre commence avec Crach Control contre Brouver Shupe. Avec une main horrible (3 Capitaines Pirates Dimun, 3 Corsaires Dimun, 2 Galères Dimun...), Freddy est forcé de drypass et de laisser le round 1. Le match se décide dans un round 3 à 13 cartes. L’Anglais parvient à sauver un peu les meubles mais a tout de même un certain nombre de bricks. Sa main étant nettement moins puissante, il perd logiquement le match.

Avec Soldiers, Freddy pousse Nujwk et ses Vétérans hors du round 1 en faisant pointer la menace de Sentinelles à 28 points, puis drypass intelligemment pour éviter que sa Cantarella ne soit contrée par Blême. Les deux joueurs arrivent au round 3 sans leurs spies. Ayant créé une Infanterie d’esclaves supplémentaire au round 1 avec Vreemde, et avec quatre Onguents grâce à Triss: Télékinésie, Freddy arrive avec des Sentinelles à 30 points. Nujwk ne peut rien faire.

Dans le miroir Skellige, Freddy drypass et résiste au bleeding grâce à deux climats qui ne sont pas contrés, et arrive au round 3 avec une carte de plus. Mais l’Espagnol préserve ses conditions de victoire (Rétablissement, Triss: Télékinésie, Crach pour un Chasseur) et l’emporte contre toute attente, malgré un climat or et beaucoup de points dans la main de Freddy.

Dos au mur, Freddy doit battre Alchimie avec Brouver Shupe puis Crach Control. Le Brouillard de l'Anglais est contré par un Sang Noir qui crée un Vieux Brumelin et il est obligé de passer à -1 pour gagner le round 1. Il décide ensuite de bleed au R2 et tente un Échop Charme à 22 points minimum mais est obligé de piocher un Gardien Inférieur à la place. Finalement, il continue de bleed, engageant Brouver et Barclay, et parvient à faire cracher Triss: Télékinésie et Vilgefortz à Nujwk, ne lui laissant que Cahir. Contre toute attente, c’est cette fois Freddy qui l’emporte grâce à une Aglaïs incroyable à 24 points qui le maintient dans le tournoi !

Freddy, fortement avantagé dans ce dernier match-up, drypass pour ensuite abuser du climat et du besoin de thin d’Alchimie. Nujwk tente de set-up un Sang Noir à 24 points avec le spy mais ne peut pas récupérer sa carte, même en sacrifiant Triss: Télékinésie, Vesemir et Vilgefortz. Pour enfoncer le clou, Freddy crée un Gardien avec Blême. Nujwk ne récupère pas Cahir ni même la Goule avec Sang Noir et s’incline logiquement.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Avec son Foltest contre Alchimie, Andrada évite les mauvais mulligan et gagne le round 1 à -1 après un spy de son adversaire. Elle drypass immédiatement ensuite pour limiter le thinning de son adversaire, gardant son Infanterie Témérienne et Stennis. Kams tente de brick un Dijkstra que la Roumaine n’a pas pioché. La main du Polonais est globalement meilleure, et dans un match-up favorable, il l’emporte logiquement.

Entre Spell'atael et Vétérans, le round 1 se résume à une seule carte : Corail, qui permet à Andrada d’annihiler la Voyante à 22 points du Polonais et lui permet de rester dans le round, de continuer de mettre la pression, et de le gagner on even. Andrada prend le premier round et drypass au round 2 avec 5 cartes en main, obligeant kams à jeter Aglaïs, car il la sait sans value dans ce match-up. Kams attaque le round 3 avec ses trois Défenseurs de Dol Blathanna en main à 15 de value, mais Andrada conserve logiquement sa Mandragore, celle-ci ayant un grande value assurée. La Roumaine prend cette seconde manche avec une avance confortable.

Avec Greatswords contre Foltest, Kams choisit de s’assurer immédiatement un Spadassin massif avec Crach puis Mandragore, le portant à 16 points au tour 2. Andrada tente tant bien que mal de limiter les dégâts en éliminant les Drakkars de kams avec Vaedermakar puis en le réutilisant avec le Leurre. Kams commet l’erreur d’utiliser son Geralt Igni sur son Udalryk avant qu'Andrada n’ait joué son dernier Éclaireur des Stries Bleues qui aurait aligné 6 unités à 7 points de value sur la ligne de siège. Il abandonne le premier round à Andrada après cela, et la Roumaine choisit de drypass au round 2 pour récupérer son card advantage et s'assurer un round plus long. Malgré une Margarita qui permet de verrouiller l'unique Spadassin de son adversaire, la Roumaine a une main trop faible pour l'emporter (2 Chevaliers Élus + 1 Bélier).

Le miroir Eithné oppose Shupe à Spell'atael. Après un drypass d'AndradaKams ouvre avec ses 2 Voyantes. La Roumaine utilise son Archère de Dol Blathanna pour set up une Incinération sur Schirru à 30 points, ce que kams choisira de ne pas empêcher malgré un Garde de Mahakam obtenu sur Garnison car le gain en points n'était pas énorme. Andrada parvient parfaitement à rester au-dessus en terme de points malgré le bleed de kams et garde sa carte d’avance, utilisant même Échop au round 2 puisque sa condition de victoire est surtout de brûler les Défenseurs de Dol Blathanna. Malgré un bon mulligan de Kams qui lui permet d’obtenir Aglaïs et de voler l’Incinération de Andrada, la Roumaine l'emporte grâce au card advantage.

L'ultime tiebreaker de la journée oppose Spell'atael à Foltest. Les Voyantes de Kams sont immédiatement gérées par Seltkirk et Vaedermekar. Malgré l’impossibilité pour Kams de set up ses engines, sa Garnison lui permet d’obtenir Vaedermekar et un Froid mordant. Celui-ci n’étant pas géré, Kams obtient un pass plutôt favorable lui évitant de perdre le round on even. Andrada drypass logiquement au round 2 et tout se joue sur le Dijkstra qu'elle avait en main de départ, qui lui permet d'utiliser le Leurre sur Stennis pour Margarita permettant à Andrada de reset un Défenseur de Dol Blathanna et lui assure la victoire malgré Aglaïs !

C’est un 0-3 pour cette version de Spell’atael de Kams qui n’aura pas réussi à passer la lineup de Andrada, qui rejoint donc Freddybabes en demi-finales !

Les demi-finales opposent Adzikov à GameKing ainsi que Freddybabes à radu.andrada. Le Polonais semble avantagé dans la première demi-finale, puisque que ses decks target Consume, mais GameKing pourrait bien gagner avec sa Reine des Arachas contre le Dagon Sabbath d'Adzikov grâce à sa Mandragore.

Un scénario similaire semble déjà se dessiner pour la deuxième demi-finale car Freddy target les Soldiers qu'Andrada a amenés.

Sans trop de surprise, GameKing ban Eithné qui est la plus dangereuse pour son deck Consume. Adzikov fait de même, n'ayant pas envie de jouer contre Shupe.

L'Autrichien joue pour gagner et commence avec son deck Consume face à Alchimie. Pas grand chose à dire, le match est décidé d’avance. Adzikov séquence ses coups parfaitement et a tout ce qu’il faut pour punir Consume : Assire pour remonter Cantarella et punir l’utilisation de la Double croix d’Alzur, Sweers pour envoyer les 3 derniers Nekkers de l’Autrichien au cimetière et une énorme Mandragore pour son dernier Guerrier Vran. GameKing danse quelques temps, puis s’incline.

L'Autrichien ne se dégonfle pas et tente sa chance de nouveau, cette fois contre le Moonlight Sabbath du Polonais. GameKing tente un yolo Ge’els pour aller récupérer sa Mandragore et bannir le Sabbat… et y parvient, ce qui lui donne une chance de gagner. Mais Adzikov ne comptait pas seulement sur Sabbat et utilise l’énorme génération de valeur par tour de son deck pour gagner le round 1 on even, pousse pour un round 3 à 3 cartes contre 2 pour GameKing dans laquelle sa Miruna, incontrée, fait tranquillement 54 points.

Face à Greatswords, GameKing choisit de jouer ses Vétérans. Adzikov ouvre avec deux Spadassins ; l'un se fait gérer en deux temps par des Chasseurs, puis l’autre par le biais de Corail. Grâce à une Prêtresse de Freya, Adzikov arrive malgré tout à setup ses engines avec un Spadassin et deux Drakkars sur le plateau. Après avoir chacun joué leurs spies et Adzikov obtenant Morkvarg via Blême, Adzikov finit par remporter le round 1 puis drypass.

Avec une meilleure main et pas de vraie bonne cible à Rétablissement pour Adzikov, GameKing remporte la manche grâce à toutes ses unités renforcées par les Vétérans.

GameKing enchaîne avec ses Soldiers, et drypass on blue. Chaque joueur met en place sa stratégie petit à petit, Adzikov avec deux Spadassins et trois Drakkars, GameKing avec ses 3 Infanteries.

Adzikov est clairement dans une position dans laquelle il peut bleed son adversaire d’autant plus que Blême lui a donné accès à son spy quand GameKing n’a en main ni Rainfarn ni Cantarella. Il finit cependant par obtenir cette dernière via Calveit pour récupérer Geralt: Igni.

Grâce à un pass habile après avoir obligé GameKing à utiliser son Médecin de Vicovaro et Geralt: Igni à plus de 30 points, Adzikov laisse le round 2 mais débutera le round 3 avec une carte de plus.

Malgré Assire remontant dans le deck les deux Spadassins joufflus, Adzikov arrive néanmoins à s’en sortir et gagne la rencontre. La clé de ce match aura été Vreemde créant une Cavalerie Alba immédiatement volée par Adzikov avec Muselière, ce qui lui aura permis d’une part de cumuler plus de 20 points au round 2 et d’autre part d’éviter une Prêtresse morte au round 3.

La demi-finale commence avec un match avantageant fortement l'Anglais : miroir Soldiers où Andrada débute on blue. Le Froid Mordant créé par Vanhemar va la forcer à jouer Cantarella via Rainfarn, ce que Freddy imite immédiatement. Andrada perd le round avec une carte de plus grâce à un bon pass.

Plusieurs mauvais choix coûtent la partie à Freddy : plutôt que de jouer Lambert tôt pour tuer toutes les Infanteries et s’assurer +2 de card advantage, il le joue plus tard pour maximiser la value immédiate, ce qui permet à Andrada de le compenser en deux Sentinelles. L’Anglais tente un 2-0 clairement hors de ses moyens et permet un Igni à 40 points. Andrada gagne la partie grâce à une bonne Mardrome pour monter un de ses Novices à 5.

Avec Deathwish, Freddy drypass contre Shupe afin de bénéficier d’un long round. Malgré un échange de spies, l'Anglais ne pourra pas conserver le card advantageChaque joueur se rend coup pour coup au round 3 mais Freddy tarde trop alors qu’il choisissait la target de reconnaissance et le choix aléatoire est peu optimal. C’est finalement Shupe qui décide de l’issue du round et Andrada n'a plus que Vétérans à faire passer !

Face à Deathwish une nouvelle fois, Andrada ouvre avec Skjall pour Udalryk. Grâce au Brouillard, à son Épouvanteur et du gros tempo grâce aux Griffons, Freddy gagne ce long round 1 (après avoir anéanti le carry over de Morkvarg grâce à Mandragore) et drypass le round 2. Andrada débute le round 3 avec une carte de moins, et même avec Rétablissement et Sigrdrifa, la Roumaine ne peut empêcher Freddy de s’imposer.

Après un classique drypass de Soldiers, Andrada tente de contrôler les Infanteries de Freddy, via Corail ou Mandragore, mais le fameux create de Vreemde permet d’en obtenir une supplémentaire. Après la 2ème sentinelle, Andrada finit par passer et arrive de nouveau au round 3 avec une carte de moins que son adversaire. Lambert: Fine Lame termine le match avec une victoire de Freddy.

Ce tiebreaker est tristement décidé par une erreur de maths. Andrada, qui était blue coin, joue Udalryk, et Freddy répond en passant. La Roumaine compte mal les dégâts de son Chasseur et se retrouve à -2 ! Andrada tente de bleed Freddy malgré tout, mais sans réussir à forcer son adversaire à jouer Échop ou Schirrù. Freddy commence donc le round 3 avec une carte de plus. Ne trouvant pas de Prêtresse pour ressusciter un Chasseur à 14, Radu s’expose avec 3 unités à 11 sur le plateau faisant le bonheur de Schirrù. La combinaison avec Échop Chasseur permettant de rejouer Hattori sera fatale pour la Roumaine.

C'est donc une victoire 3-2 pour Freddy qui gagne avec un reverse sweep face à la liste Vétérans d'Andrada. L’Anglais n’est cependant pas dupe et reconnait avoir mal joué avec un “I don’t deserve this series”.

Avec Dagon Sabbath contre Soldiers, Adzikov drypass, sachant que Freddy ne peut pas faire de même. L’Anglais n’a pas de contre pour Sabbat, qu’Adzikov peut allègrement renforcer et rendre tenace. Rien à faire.

Face à Spell'atael, Freddy fait un excellent pass qui élimine complètement une Voyante. Au round 2, il élimine la seconde avec Mandragore et Fournaise de Korath. Résistant au bleeding, il arrive au round 3 avec une carte de plus et gagne logiquement ce match-up favorable.

Adzikov lance son Alchimie contre Soldiers... et est mis au fond du trou par un Novice qui lui montre deux Onguents, ce qui permet à Freddy de spy tôt pour s’assurer non pas +2 mais +3 de card advantage après une erreur de calcul du Polonais… alors que l’Anglais n’avait même pas réussi à setup ses Infanteries Rien d’autre à dire. Avec 2 cartes de plus au round 3, Freddy gagne facilement.

Freddy met une fois de plus Adzikov et son Spell'atael dans une mauvaise situation en passant tôt pour garder ses climats, puis en gérant sa deuxième Voyante au round 2. Pas de réponse pour le climat du côté du Polonais tandis que Freddy peut allègrement bannir un de ses Défenseurs avec la Mandragore. Le Polonais arrive au round 3 avec une carte en moins et oublie qu’il pouvait bannir le D’ao avec Aglaïs. Un Cocatrix monstrueux sur un Défenseur à 21 points enterre le Polonais et Freddy devient le premier joueur à gagner deux Opens !

Bilan assez négatif pour ce dernier Open avant Homecoming, qui a montré quelques matchs intéressants et intenses, mais aussi beaucoup de rencontres décidées purement par les line-ups (Adzikov a lui-même reconnu avoir été facilement propulsé au jour 2 par son targeting de Consume) voire la chance au jour 2.

À propos de l’auteur, VolusFM_

VolusFM_Rédacteur en chef de Gwent France depuis fin Juin 2018.
Passionné de RPGs, FPS, jeux d'infiltration, game design.
Étudiant ingénieur à Lyon.

2
0
Partagez l'article si vous appréciez notre travail

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs <abbr title=« HyperText Markup Language »>HTML</abbr> suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informé !

Rendez-vous tous les samedis pour retrouver nos articles du Gwent uniques et captivants à partir de notre newsletter hebdomadaire.

Merci, vous êtes bien inscrit !